05 49 09 62 53 | FAQ | Ressources | Démo | Web Conférence

Le cloud, moteur du marché informatique

En France, le Cloud Computing ne connaît pas la crise
Selon une récente étude menée par IDC France, le marché français du Cloud computing se porte à merveille. Preuve en est des derniers chiffres publiés : le cloud a pesé 1,9 milliard d’euros en 2012 et franchit le cap des 2,6 milliards pour cette année 2013 soit une croissance de 35 %.
Le Cloud, gagne sur tous les terrains
Perçu désormais comme une véritable « locomotive » pour le secteur informatique et télécoms, la forte croissance du Cloud contraste nettement avec le marché informatique. Un marché en berne avec une croissance de 1,7 % en moyenne entre 2011 et 2016 notamment causée par le modèle traditionnel en baisse de 0,3 %.
Le Cloud devance ainsi le modèle traditionnel comme le conseil informatique, l’externalisation applicative ou encore le marché des postes de travail pour les entreprises et devient un vrai moteur dans le développement de l’IT.
Les secteurs touchés par cet essor, sont le Cloud privé (conseil, intégration, développements applicatifs, hébergement), les logiciels Saas (applicatifs ou d'infrastructures) et les infrastructures sous forme de services.
Une adoption progressive
Selon le cabinet d’analyse, 44 % des entreprises en France ont déjà déployé une solution Cloud au sein de leur structure (contre 22 % en 2011) et 60 % des entreprises adopteront le Cloud à l’horizon 2015. 24 % des entreprises n’ayant pas encore franchi le pas, ont un projet à l’étude. Le Cloud représente aujourd’hui 12 % des dépenses globales en informatique contre seulement 3 % en 2011.
Enfin, autre enseignement souligné par IDC, les fournisseurs de solutions Cloud sont « en train d’opérer un virage stratégique en termes d’offres afin de maintenir leur croissance. » affirme Sébastien Lamour analyste d’IDC.

En France, le Cloud Computing ne connaît pas la crise

 


Cloud1Selon une récente étude menée par IDC France, le marché français du Cloud Computing se porte à merveille.

Preuve en est des derniers chiffres publiés : le Cloud a pesé 1,9 milliard d’euros en 2012 et franchit le cap des 2,6 milliards pour cette année 2013 soit une croissance de 35 %.

 

Le Cloud, gagne sur tous les terrains

 

Perçu désormais comme une véritable « locomotive » pour le secteur informatique et télécoms, la forte croissance du Cloud contraste nettement avec le marché informatique. 

Un marché en berne avec une croissance de 1,7 % en moyenne entre 2011 et 2016 notamment causée par le modèle traditionnel en baisse de 0,3 %. 

 

Le Cloud devance ainsi le modèle traditionnel comme le conseil informatique, l’externalisation applicative ou encore le marché des postes de travail pour les entreprises et devient un vrai moteur dans le développement de l’IT.

Les secteurs touchés par cet essor, sont le Cloud privé (conseil, intégration, développements applicatifs, hébergement), les logiciels Saas (applicatifs ou d'infrastructures) et les infrastructures sous forme de services.

 

graphique cloud


Une adoption progressive


Selon le cabinet d’analyse, 44 % des entreprises en France ont déjà déployé une solution Cloud au sein de leur structure (contre 22 % en 2011) et 60 % des entreprises adopteront le Cloud à l’horizon 2015. 

 

24 % des entreprises n’ayant pas encore franchi le pas, ont un projet à l’étude.

Le Cloud représente aujourd’hui 12 % des dépenses globales en informatique contre seulement 3 % en 2011.

 


Enfin, autre enseignement souligné par IDC, les fournisseurs de solutions Cloud sont « en train d’opérer un virage stratégique en termes d’offres afin de maintenir leur croissance. » affirme Sébastien Lamour analyste d’IDC.

Contactez-nous